Animal : peut-on désigner comme héritier un chien ?

Quand il s’agit de léguer ses biens ou écrire un testament, plusieurs personnes tendent à prendre des décisions qui paraissent souvent incompréhensibles pour la majorité des gens, surtout quand l’auteur est une personne célèbre. En léguant toute leur fortune à des associations ou encore en désignant comme héritiers des animaux, plusieurs personnalités ont déjà défrayé les chroniques lors de la lecture de leurs testaments à l’image de Michael Jackson ou de Karl Lagerfeld.

La loi et la possibilité pour les animaux d’hériter

Aux yeux de la loi, faire d’un chien un héritier ou hériter d’un chien ne peut se concevoir en France. En effet, les animaux n’y sont pas reconnus comme pouvant être des personnes physiques ou juridiques. Les animaux sont considérés comme étant des biens meubles et à ce titre ne peuvent devenir héritiers ou léguer eux-mêmes des biens. C’est un aspect légal qui est partagé par beaucoup de pays à travers le monde à savoir l’Allemagne bien qu’il existe cependant d’autres pays qui reconnaissent aux animaux la possibilité d’hériter comme c’est le cas par exemple des États-Unis ou de la Grande-Bretagne. La possibilité pour un animal d’hériter va donc dépendre de la perception de sa nature juridique en ce que l’animal sera considéré comme un objet, et donc ne peut pas hériter, ou comme étant un animal détenteur d’une personnalité juridique.

Les possibilités existantes en cas d’interdiction de legs à des animaux

Bien que plusieurs pays du monde pensent qu’hériter d’un chien ou désigner un animal comme héritier ne peut se faire, il existe cependant plusieurs moyens afin de permettre à ce dernier de jouir des biens de son défunt maître sans que cela ne soit pas considéré comme illégal. Tout d’abord, il y a la possibilité de désigner un nouveau propriétaire. Cette personne va hériter de tous les biens, mais sera aussi en charge de s’occuper de l’animal du défunt. En effet, ce dernier peut obliger son héritier, dans son testament, à consacrer une partie de l’héritage à l’entretien de son animal de compagnie. Ensuite, l’auteur du testament peut léguer sa fortune à une personne morale comme une association de protection animale par exemple qui va alors se charger de prendre soin dudit animal de compagnie. Toutes ces alternatives ne doivent cependant pas léser les ayants droit directs du défunt.

Les animaux qui ont hérité de fortunes colossales

Même si certains pays comme la France ou l’Allemagne considèrent qu’hériter d’un chien ou désigner un chien comme héritier est totalement illégal, plusieurs autres pays ne semblent pas être du même avis, ce qui a entraîné l’existence de plusieurs cas célèbres d’animaux qui ont pu hériter. Il y a par exemple Bubbles le chimpanzé de Michael Jackson ou encore Gunter IV qui est un berger allemand et sans oublier le cas de Choupette, le chat de Karl Lagerfeld. Autant d’animaux qui se sont retrouvés à la tête de fortunes colossales.

Faut-il faire stériliser votre chien ?
Est-il important de nettoyer les oreilles de son chien ?